Rechercher
  • Benjamine

La saponification à froid


Vous le savez désormais (lire l’article C’est fait comment un savon ?), un savon c’est la rencontre entre un ou plusieurs corps gras et un agent alcalin. Lorsque l’on mélange ces deux composés, une réaction chimique s’opère : la saponification. De cette réaction naissent deux ingrédients : le savon en lui-même et la glycérine aux grandes vertus hydratantes.


Il y a deux types de saponification : la saponification à chaud et la saponification à froid.


La saponification à chaud est réalisée avec des corps gras qui sont chauffés à haute température. Pour accélérer ce processus, la pâte de savon est trempée dans une eau salée afin de la débarrasser d’un éventuel surplus de soude. Cette opération débarrasse également la pâte de toute la glycérine qu’elle contient. Cette glycérine sera revendue et utilisée dans d’autre produits cosmétiques. Les savons issus de la saponification à chaud sont donc des savons sans cette glycérine hyper hydratante, et dont les corps gras ont été chauffés et donc dénaturés.


La saponification à froid, comme nous la faisons pour les Savons du Jour, s’obtient avec des ingrédients à température ambiante. Les corps gras ne perdent pas leurs qualités et la glycérine est présente à hauteur de 7 à 8 % dans tous nos savons. La glycérine est relipidante, adoucissante, émolliente (reconstruction du film hydrolipidique), c’est une véritable don pour la peau.


Les savons fabriqués à froid sont des savons artisanaux, qui demandent de l’attention et du temps. En effet, sans chaleur la saponification est longue : il faut 6 semaines en moyenne pour qu’un savon à froid puisse être utilisé.


Vous l’avez désormais compris : pour avoir un savon de qualité, qui lave sans décaper c’est un savon à froid qu’il faut utiliser !

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout